Sélectionner une page

HelvetiBox n°13 – Produits du terroir fribourgeois

En ce moment, le canton de Fribourg est en émoi : c’est la Bénichon ! Cette fête traditionnelle fribourgeoise est à l’origine  celle de la bénédiction : remerciements aux dieux de tout ce que la nature avait donné et que l’on avait récolté durant l’année. Au fil des siècles, la cérémonie religieuse a disparu, seule la fête populaire et gastronomique est restée… On mange durant six heures ou plus : cuchaule, moutarde de Bénichon, bouillon, jambon de la borne, gigot et/ou ragoût d’agneau accompagné de poires à Botzi, meringues, délices de la Bénichon et crème double de la Gruyère. Si vous êtes capable de sortir de table, la danse au rythme de la musique folklorique est là pour vous. Et parce qu’une fois c’est bien, mais que deux fois c’est encore mieux, les Fribourgeois remettent ça deux semaines plus tard avec le « recrotzon ». On prend les mêmes et on recommence !

Cette HelvetiBox vous donnera un aperçu des merveilles culinaires que l’on retrouve à l’occasion de cette fête. Les produits sont à découvrir dans le même ordre que le menu : cuchaule, moutarde de Bénichon, poires à Botzi, pains d’anis, croquets, bricelets (dans du chocolat !). De plus, vous retrouverez la recette d’un des plats : le ragoût d’agneau aux raisins. Si vous souhaitez le menu complet, il faudra vous rendre du côté de Plaffeien du 25 au 27 septembre, pour la Bénichon du Pays de Fribourg. Sinon, vous pouvez voir si une date vous convient mieux dans le calendrier des Bénichons !

Image Wikimedia Commons
Image Wikimedia Commons Poulpy

Recette Ragoût d’agneau aux raisins + Poires à Botzi AOP

Le ragoût d’agneau aux raisins est un des plats de la Bénichon. Comme il est servi avec les poires à Botzi AOP, c’est celui-ci que nous vous proposons. Il s’accompagne généralement de purée de pommes-de-terre. Les recettes que l’on trouve de nos jours omettent de...

PRODUITS

HelvetiBox n°13

en chiffres

PRODUCTEURS

Kit cuchaule, Comme un chef, Semsales

La cuchaule est une brioche au safran en forme de boule aplatie. Accompagnée de beurre et de moutarde de Bénichon, elle inaugure de la plus belle des manières le menu festif de la Bénichon. Grâce au kit développé par Thierry Grand, vous n’avez plus qu’à ajouter un peu d’eau et un œuf pour être certain d’obtenir une magnifique cuchaule ! L’idée lui est venue alors qu’il envoyait régulièrement ses créations safranées jusqu’au Canada. Le problème principal était la durée de conservation limitée qui, grâce au kit cuchaule, est résolu.

cuchaule-thierry grand

La fabrication en images…une couleur jaune éclatante!

Moutarde de Bénichon, Pierrot, Fribourg

La moutarde de Bénichon est une pâte à tartiner à base de farine, de moutarde, de vin blanc, de vin cuit, de sucre candi et d’épices exotiques : anis étoilé, cannelle. Ce produit n’a pas grand-chose à voir avec ce que l’on connaît habituellement sous le nom de moutarde. Bien qu’on y retrouve le piquant auquel on s’attend en en dégustant une, le goût à la fois sucré et épicé que lui confèrent ses autres ingrédients en fait une spécialité tout à fait originale. De fait, il s’agit de l’un des produits les plus surprenants de la fête de la Bénichon ! Il ne laisse jamais indifférent : soit on adore, soit on déteste. Pour que vous l’adoriez, il est impératif de la consommer tartinée sur une tranche de cuchaule (beurrée ou non). En effet, ces deux spécialités ne donnent le meilleur d’elles-mêmes que lorsqu’elles font équipe commune !

Ce produit a une saveur particulière pour HelvetiBox, puisqu’elle est à son origine. En effet, c’est en remarquant que peu de personnes en dehors de Fribourg ne connaissaient moutarde et cuchaule que l’idée de trouver une solution pour partager les produits du terroir, afin qu’ils ne soient plus confinés à leurs régions, mais qu’ils puissent faire plaisir aux gourmands de tout le pays, a germé (pour en savoir plus, voir ici). C’est « Pierrot », boulanger de formation, qui vous a préparé votre moutarde de Bénichon. Il a fait un tabac avec sa moutarde, offerte aux invités du mariage de son beau-fils, le fondateur d’HelvetiBox.

Poires à Botzi, Schwaller’s, St. Antoni

Accompagnant délicieusement bien le ragoût d’agneau lors du repas de la Bénichon, la poire à Botzi est une variété typiquement fribourgeoise et aussi le premier fruit suisse à bénéficier d’une AOP. La poire à Botzi tire son nom du patois « botset », qui signifie « grappe ». En effet, cette petite poire se développe en bouquets, qui peuvent compter jusqu’à cinq fruits. Si la poire à Botzi AOP est aussi profondément liée à la Bénichon, c’est parce qu’elle se récolte à la même époque que se tient la grande célébration automnale. C’est en la cuisant que la poire révèle ses arômes les plus surprenants : un goût caramélisé qui se marie aussi bien avec des plats principaux (ragoût, chasse) que des desserts. Seuls une vingtaine d’agriculteurs cultivent ce fruit dans la région, et très peu la conditionnent dans l’eau sucrée. C’est le cas de la famille Schwaller à St. Antoni, en Singine, la partie germanophone du canton. En plus des poires à Botzi de leur propre vergers, ils mettent en bocal celles de Belmont Fruits que vous pouvez découvrir en vidéo. Si vous passez par là-bas, arrêtez-vous pour visiter leur magasin, aménagé dans une ancienne écurie !

Pains d’anis, Saudan, Fribourg

Les pains d’anis font partie des « délices de la Bénichon ». Ils sont servis à la fin du  repas avec le café. Les pains d’anis sont des biscuits secs à l’anis. On confectionne des pains d’anis dans de nombreuses régions de Suisse ; la variante fribourgeoise a une double spécificité : elle contient des matières grasses (du beurre et/ou crème) et des agents levants. Ainsi la consistance des pains d’anis fribourgeois est plus aérée et nettement moins dure que celle de la plupart des pains d’anis suisses. Située à la périphérie de Fribourg, la boulangerie de Gérald et Margrit Saudan mise tout sur la qualité et le terroir, leurs nombreux prix et récompenses n’en sont qu’une confirmation. Si vous voulez en savoir plus sur la boulangerie Saudan et découvrir sa recette de Cuchaule, vous pouvez lire l’article de Cuisine de Saison ici.

gérald & margrit saudan et leurs enfants

gérald & margrit saudan et leurs enfants

Gérald Saudan est aussi passé dans l’émission ABE sur la RTS1 au sujet des biscômes de la Saint-Nicolas. Un produit à découvrir peut-être prochainement dans une HelvetiBox hivernales!

Croquets, Dubey + Grandjean, Romont

Les croquets complètent l’assortiment des délices de la Bénichon servis avec le café.    Il s’agit de biscuits secs sucrés, à base de farine claire de froment, œufs, crème et beurre, sucre. On peut y ajouter de l’arôme de citron, et c’est le cas de ceux de la boulangerie Dubey + Grandjean à Romont, qui a gagné une médaille de bronze au Swiss Bakery Trophy. Cette boulangerie familiale a ouvert ses portes en 1951 au cœur du chef-lieu de la Glâne. La devise de la boulangerie est “le boulanger est mon copain”. Après avoir déguster vos croquets, nous sommes sûr que ce sera le cas ! Située sur une colline, la bourgade, en plus d’être très belle, offre une magnifique vue sur la région, les Alpes, et depuis peu, une usine de café en capsules flambant neuve ! Si vous ne connaissez pas, on vous conseille vivement une visite ! Les infos pour planifier votre visite se trouvent ici: Romont Région.

familles-grandjean-dubey-opt

Vos copains (!): Cathy Grandjean, Joël Grandjean, David Grandjean, Jean Dubey, Angeline Dubey, Michel Dubey

 

Chocolats à l’ancienne « Lait-Bricelet », Villars, Fribourg

Pour clôturer le repas de la Bénichon, outre les croquets et les pains d’anis, les bricelets sont incontournables. Ces biscuits très fragiles ne sont pas indiqués pour la livraison par la poste. Par chance, Villars Maître Chocolatier, situé depuis 1901 au cœur du chef-lieu fribourgeois, propose des chocolats élaborés à partir d’une ancienne recette alliant le meilleur des fèves de cacao, du lait suisse et des éclats de bricelets caramélisés. Que demander de plus ? Célèbre pour ses têtes au Choco « Perrier », qui ravissent petits et grands depuis plus de 40 ans, la chocolaterie a récemment déménagé. Villars Maître Chocolatier a retravaillé son assortiment et sa gamme premium sous la devise désormais “Pure Swiss Chocolate” est une déclinaison élégante et raffinée de tablettes de dégustation, partant du Blanc au Noir 72% en passant par le… Blond et …..le Fusion ! En attendant notre boutique en ligne, vous pouvez les commander sur le site de Villars Maître Chocolatier ici.

chocolat-villars-HelvetiBox-tablettes

Carte des producteurs

Comme un chef

Pierrot

Schwaller's

Saudan

Dubey + Grandjean

Villars