Sélectionner une page

HelvetiBox n°4 – Produits du terroir de Schwyz

Pour le dernier mois de l’année, HelvetiBox a posé ses valises dans le canton de Schwyz ! Avec Uri et Unterwald, il est à l’origine de la Confédération. « Primitif », ses artisans ne le sont pas, ils ne manquent pas d’idées et vous découvrirez ainsi de la polenta qui cuit toute seule ou du foin de viande séchée. Lors de nos visites chez les producteurs, nous avons été marqués par leur sympathie et leur ouverture. Tout l’inverse des clichés que nous pourrions avoir de ce côté de la Sarine. C’est peut-être aussi pour ça que notre héros national, Roger Federer, a décidé d’y résider. Ou alors est-ce pour ses produits gourmands ?

Notre sélection de huit produits provient des quatre coins du canton ! Notre périple passe ainsi des rives escarpées du Lac des Quatre-Cantons à la mystérieuse vallée de la Muota, en passant par Einsiedeln et son monastère, jusqu’à la plaine fertile de la Linth.

Les produits du mois: Schafböcke et pain d’épices d’Einsiedeln, Rinderheu et lard paysan du Muotathal, Polenta aux herbes dans un sac de coton qui cuit toute seule, bière de maïs Maisgold, Apfelpunsch, rondelles de pommes séchées et thé aux herbes de montagne de la station Morschach Stoos. 

Nous vous souhaitons une bonne balade à la découverte des saveurs gourmandes et insolites du canton de Schwyz.

Image Wikimedia Commons
Image Wikimedia Commons Poulpy

Recette Einsiedler Ofeturli

Télécharger en PDF L’Ofeturli est une spécialité d’Einsiedeln. Il s’agit d’un gâteau au fromage et oignons sur un lit de pommes de terre. Ingrédients 600 g pommes de terre (cuites la veille) 3 cs  farine selon goût sel 1 gros oignon (finement haché) 640 g fromage...

Recette potée du couvent d’Einsiedeln

Découvrez la Benediktinereintopf Kloster Einsiedeln ou potée du couvent d’Einsiedeln. Ingrédients 400 g viande hachée (bœuf, porc et veau) 400 g de poireau en rondelle (env. 1cm) 3 oignons (finement hachés) 5 dl bouillon de légumes 150 g de fromage frais aux herbes...

PRODUITS

HelvetiBox n°4

en chiffres

PRODUCTEURS

En décembre, HelvetiBox est partie à la découverte des produits du terroir de Schwyz. Découvrez la sélection des huit produits gourmands et insolites !

#1 – 3er Spezialität, Goldapfel, Einsiedeln

Ce sachet contient les spécialités cultes d’Einsiedeln. À l’époque, elles étaient toutes  destinées aux pèlerins se rendant au monastère de la ville. De nos jours, elles sont avant tout appréciées pendant la période de Noël. Les plus connues, ce sont les Schafböcke (béliers en français) qui se distinguent par leur forme de « pyramide ». Vous avez également les pains d’épices fourrés en versions blanche et brune.

Ils ont été confectionnés par Goldapfel, la plus ancienne « Schafböckerei » de Suisse, dirigée par Karl Oechslin-Seiler qui fait partie de la 9e génération ! Si vous passez un jour par-là, arrêtez-vous lui rendre visite, il a même un musée consacré aux pains d’épices.

#2 – Rinderheu, Heinzer Metzgerei, Muotathal

Rind=bœuf et Heu=foin. Vous avez donc du foin de viande séchée ! Les possibilités d’utilisations sont sans fin. Toutefois, avec la raclette, c’est juste parfait ! Ce produit a été imaginé il y a quelques années par les frères Heinzer de Muotathal. Ce village est à la fois une vallée et une commune, dont la superficie est à peu de choses près égale au canton de Zug. Pour le bœuf et le porc, la boucherie s’approvisionne chez des éleveurs situés à maximum 1h de route. Le “Heu” est aussi produit avec d’autres sortes de viandes.

heinzer-metzgerei-muotathaler_heu

#3 – Bauernspeck, Heinzer Metzgerei, Muotathal

Dans le Muotathal, le lard paysan est un produit phare. Le climat s’est toujours prêté particulièrement bien à sa production. Il est fumé puis séché pendant 4 semaines, il est donc prêt à être consommé. Selon Rainer, son goût unique serait dû à la sciure de bois qu’il utilise pour la fumaison. Elle provient d’une scierie qui exploite entre autres le bois de la forêt sauvage de Bödmeren (si vous voulez la découvrir à pied, voyez cette proposition de balade et plus d’infos dans ce document tiré du magazine client de l’EGK). C’est la plus grande forêt de sapins d’Europe de l’ouest. P.S. Si vous n’aimez vraiment pas le lard, vous pouvez l’utiliser contre la… toux ! Un remède de grand-mère conseille de le frotter sur le dos. C’est sans garantie…

#4 – Chrütli Polenta im Tüächli, Linthmaïs, Tuggen

De la polenta aux herbes dans un sac de coton qui cuit toute seule ?! Cette innovation de Christian Bruhin a été récompensée par le prix d’excellence lors du concours suisse des produits du terroir. C’est lui qui a remis au goût du jour le maïs de la plaine de Linth. Un maïs originel cultivé dès le XVIe siècle, mais abandonné, comme souvent en Suisse, au profit du maïs de fourrage pour les bêtes. C’est dans les ateliers protégés de Rapperswil que le mélange de polenta aux herbes est mis dans les sacs de coton. Ce qu’il vous reste à faire, c’est de placer le sac dans de l’eau bouillante, avec 1 cs d’huile et 1 cs de sel pendant 50 minutes. Tournez deux à trois fois le sac pendant la cuisson. Puis sortez le sac de l’eau, ouvrez-le et servez avec du fromage (p.ex. sbrinz) ou juste du beurre. Magie, vous n’avez même pas de casserole à nettoyer ! On dit « Merci Christian » !

 #5 – Maisgold, Brauerei Rosengarten, Einsiedeln

La polenta c’est bien, la bière aussi. Cette bière « terroir » contient 30% du maïs de Linth. Brassée à Einsiedeln, à 900m d’altitude, ce n’est pas une bière d’abbaye, malgré la présence des bénédictins à proximité. Elle est l’œuvre de la famille Gmür. Alois, brasseur et conseiller national, dirige une des dernières brasseries indépendantes à résister aux grands groupes. Sa bouteille en PET n’est pas courante en Suisse, et déplaira au plus puriste d’entre vous, mais c’est bien plus pratique pour l’envoi.

Le marché de Noël à Einsiedeln s’est tenu jusqu’au 8 décembre. Le « hit », c’était la fondue à la Maisgold ! C’est pourquoi nous vous invitons à remplacer le vin par cette bière lors de votre prochaine fondue.

 

#6 – Apfelpunsch, Rund um d’Rigi, Gersau

Du jus de pommes, un peu de sucre, de la cannelle, de la cardamone, de l’anis étoilé et une pointe de jus de citron : mettre le tout dans les mains expertes de Rahel Betschart, et cela donne un sirop hivernal. Il suffit d’ajouter 1 à 2 cs dans une tasse d’eau chaude et le tour est joué ! Agrémenté de Rhum ou d’un « schnaps », c’est très bon aussi. Originaire du Muotathal, Rahel a fait son apprentissage de charcutière chez Heinzer Metzgerei. Pour la petite anecdote, si vous cherchez Madame Betschart à Muotathal, vous aurez de la peine à la trouver. L’annuaire en répertorie 243 !

#7 – Apfelringli, ULIO3, Morschach

Une balade dans la neige ? N’oubliez pas d’emmener avec vous ces rondelles de pommes séchées, l’idéal pour vous redonner de l’énergie. Maman de cinq filles, Ida Moos s’est formée sur le tard à l’apiculture et aux plantes médicinales. Depuis, elle gère un petit magasin en self-service dans la station touristique de Morschach Stoos. Les pommes proviennent d’arbres mis à disposition par un ami. Aucune intervention de l’homme n’a lieu sur les pommiers.

#8 – Bergkräutertee, IG Härzhafts us, Morschach Stoos

Depuis une année, les petits producteurs de la station se sont réunis sous une seule marque. Le succès est au rendez-vous et ils atteignent déjà les limites de leur capacité de production. Ce thé aux herbes de montagne est l’œuvre d’Ida et de ses consœurs de l’association. Certaines plantes sont récoltées directement dans son jardin, alors que d’autres proviennent des prairies situées entre 650 et 1935 mètres d’altitude. Une petite cuillère suffit amplement pour une tasse.

Carte des producteurs

Goldapfel

Heinzer Metzgerei

Linthmaïs

Brauerei Rosengarten

ULIO3

IG Härzhafts us

Rund um d’Rigi