Sélectionner une page

HelvetiBox n°6 – Produits du terroir de Bâle-Ville et Campagne

Février rime avec carnaval. A Bâle, le plus grand de Suisse, le « Fasnacht » débute traditionnellement une semaine après tous les autres et dure exactement 72 heures. Pour les Bâlois, ces trois jours fériés sont les meilleurs de l’année ! C’est tellement important qu’il n’est pas rare que ceux travaillant à l’extérieur prennent congé pour aller festoyer ! Il faut dire qu’il faut se lever tôt : le « Morgenstreich », qui ouvre les festivités, aura lieu le 23 février à 4h du matin précises.

HelvetiBox a posé ses valises dans deux demi-cantons : Bâle-Ville et Bâle-Campagne. Séparés en deux identités depuis 1833, en septembre dernier, la Ville a déclaré sa flamme à 55% à son voisin, mais ce dernier a rejeté la demande en mariage à plus de 68%. Si la fusion n’est plus à l’ordre du jour, nous avons osé les marier gustativement !

Vous l’aurez compris, la box contient des produits rappelant le carnaval et propose une recette typique de cette période. La campagne bâloise se distingue par ses vergers d’arbres à haute-tige. Moins rentables que d’autres moyens de production, ils sont menacés de disparition. Pour assurer une rentabilité à leurs exploitants, des produits gourmands à base de pruneaux ont été développés pour les mettre en valeur. Finalement, vous ferez un détour par l’Afrique du Sud et le Japon, ainsi qu’un retour en enfance.

Bonne découverte !

Recettes avec Prune d’or

Découvrez notre sélection de recettes à réaliser avec Prune d’or. Prune d’or s’utilise de multiples manières : avec de la viande ou volaille, dans les plats asiatiques, avec du fromage, la polenta, les patates, et même en dessert. Dani’s Poulet Faire revenir 150...

Recette Kernotto

Le Kernotto est à base d’une ancienne variété d’épeautre suisse (UrDinkel). Il a besoin de 25 minutes de cuisson au minimum et se prépare exactement comme un risotto (d’où son nom…). Dans une casserole, faire revenir un oignon haché dans 1 cs d’huile d’olive....

Recette Basler Mehlsuppe (soupe bâloise à la farine)

Le carnaval de Bâle débutera le 23 février avec le « Morgenstreich » à 4h du matin. Partout, la « Basler Mehlsuppe« , la soupe bâloise à la farine sera servie aux participants. Une légende raconte qu’elle devint brune parce qu’une cuisinière bavarde fit un jour...

PRODUITS

HelvetiBox n°6

en chiffres

PRODUCTEURS

#1 – Thé Confetti, London Tea, Münchenstein BL

La maison London Tea, créée par deux anglais et deux suisses en 1896, est la plus ancienne maison de thé du pays. Le thé « confetti » a été créé pour la période du carnaval. Constitué de rooibos et de confettis de sucre coloré, il offre une saveur fruitée unique. A relever que le rooibos (prononcé roï-boss), appelé parfois « thé rouge », ne contient pas de théine. Il s’agit des fleurs d’un arbuste ne poussant qu’en Afrique du Sud. Sa faible teneur en tannins, ces substances responsables du goût astringent du thé, fait qu’il est très apprécié. Il suffit de mettre quatre à cinq cuillères à thé dans 1 litre d’eau à 100°, de laisser infuser pendant 5 à 10 minutes, pour obtenir un thé parfait.

#2 – Fasnachtsbier « Drummler », Unser Bier, Bâle

La Drummler est une bière BIO légère conçue pour étancher efficacement la soif des joueurs de tambour (les « Drummler ») du carnaval. Cette bière est brassée à partir d’un houblon de culture biologique, récolté par un agriculteur argovien. Située au centre-ville de Bâle, la micro-brasserie « Unser Bier » a été fondée en 1997. Créée par Luzius, c’est la plus grande brasserie des deux Bâle (les deux cantons), et surtout l’unique qui brasse et embouteille en ville. P.S. Pour ceux qui ne boivent pas de bière, remplacer le vin par de la bière lors de votre prochaine fondue !

Découvrez les coulisses de la brasserie Unser Bier et l’interview de Luzius en visionnant ici le reportage réalisé par la RTS (dès la 20ème minute).

#3 – Prune d’Or, Posamenter, Wenslingen BL

Posamenter est une association créée par Dora Meier. L’objectif de cette ex-enseignante et agricultrice est de préserver le paysage traditionnel de la campagne bâloise. A savoir, un paysage marqué par des arbres fruitiers aux troncs élevés. Depuis les années 60, les anciennes variétés de pruneaux et cerisiers, malgré leur goût exquis, ont peu à peu été évincées au profit de nouvelles variétés importées et moins chères. Ainsi, Posamenter entend favoriser la vente de pruneaux issus des arbres à « haute-tige ».

Le produit phare est le Prune d’or, un chutney, soit une compote aigre-douce, de pruneaux à l’ancienne. Labélisée Slow Food, elle est préparée selon la recette de la grand-mère de Dora Meier. Il y a dix ans, elle vendait son chutney au marché du village. Depuis, la production a pris de l’ampleur et offre désormais une occupation à la centaine de résidents d’un foyer pour personnes souffrant d’un handicap.

Prune d’or s’utilise de multiples manières : avec de la viande ou volaille, dans les plats asiatiques, avec du fromage, la polenta, les patates, et même en dessert.

Consultez cet article pour voir les recettes avec Prune d’or.

Si vous voulez en apprendre plus, vous pouvez lire ici l’article de Coopération sur Prune d’or !

#4 – Zwetschgenläckerli, Jetzer & Posamenter, Bâle/Wenslingen

Posamenter propose également les traditionnels Läckerli bâlois. A la différence qu’ils contiennent des pruneaux séchés provenant d’arbres à haute-tige, ainsi que d’une goutte d’eau de vie de pruneaux. Les amandes ont aussi été remplacées par des noix. Si l’idée de cette recette unique provient de l’association, leur fabrication a été déléguée à la boulangerie Jetzer à Bâle. Ils se conservent sans problèmes quelques mois. Si l’emballage reste fermé, ils resteront durs, ou deviendront mous dans le cas contraire.

#5 – Kaffee Gelée, Baselbieter Spezialität, Kilchberg BL

Margrit et Ueli Sutter sont agriculteurs dans le petit village de Kilchberg. Depuis quelques années, ils ont développé une large gamme de produits de la ferme qu’ils vendent directement ou via des épiceries aux alentours. La gelée de café nous a beaucoup plu : avec du yogourt ou du séré, pour les pâtisseries, ou simplement en tartine.

#6 – Kernotto, Graf Mühle, Maisprach BL

Vous connaissez sans doute le blé tendre de la marque Ebly. Le Kernotto est semblable sauf qu’il est à base d’anciennes variétés d’épeautre suisse (UrDinkel) et qu’il n’est pas précuit. Il a donc besoin de 25 minutes de cuisson au minimum. Il se prépare exactement comme un risotto (d’où son nom…). Pour ceux qui ont une appréhension concernant les graines, on vous assure que c’est vraiment très bon ! Les grains de blé sont préparés par Brigitte Thommen dans le village voisin, car le moulin de la famille Graf ne dispose pas de la machine nécessaire pour préparer les grains.

Pour la recette de Kernotto, c’est par ici.

#7 – Chocolat Matcha, Beschle, Bâle

Inventé par les moines bouddhistes japonais il y a près d’un millénaire, le Matcha est un thé vert broyé entre deux pierres. Associé à un chocolat blanc 36%, du yogourt, et l’expérience, cela donne tout simplement une merveille ! Ce n’est donc pas un hasard si ce chocolat premium est devenu le best-seller de la confiserie et chocolaterie Beschle.

#8 – Cola Fröschli, Läckerli Huus, Münchenstein BL

Les Cola Fröschli, en français grenouilles cola, doivent sans doute vous rappeler des souvenirs d’enfance. Ce bonbon dur au goût de coca-cola, ayant la forme d’une grenouille couchée sur le ventre, est même inscrit au patrimoine culinaire suisse. Suite à l’arrivée du coca-cola sur le marché suisse, l’idée de reproduire cette saveur sous une autre forme a rapidement germé, et c’est ainsi que sont nées les grenouilles cola en 1938. Depuis, elles sont toujours fabriquées par la même entreprise à base de : sucre, sirop de glucose, eau, sirop caramel, arôme cola naturel, huile de tournesol et acidifiants.

Carte des producteurs

London Tea

Unser Bier

Posamenter

Baselbieter Spezialität

Graf Mühle

Beschle

Läckerli Huus